ACTUALITÉS "LA TÊTE AILLEURS"

La presse en parle!


INTERVIEW

Interview de Mégane,

service civique à La tête ailleurs

 

Déjà 5 mois d’aventure à La tête ailleurs pour Mégane.

Elle revient pour nous sur son expérience.

 

Être Service Civique à La tête ailleurs c’est quoi ?

Intense et sportif, rire, mais surtout riche en découvertes !

Pour valider mon master, je devais effectuer un stage de 6 mois en maison d’édition. Mais un service civique à La tête ailleurs, c’est mieux !

 

Je cherchais avant tout une petite maison d’édition où la ligne éditoriale urbaine reste au cœur de ses préoccupations.

Et le caractère associatif de la maison constitue un vrai plus pour moi. Mon expérience est polyvalente. Ça permet d’acquérir différentes compétences et de pouvoir cibler mes réels désirs professionnels.

 

Du coup, pour toi, La tête ailleurs est un véritable enrichissement ?

C’est une expérience à la fois dans une association et dans une maison d’édition, c’est très riche ! Et la durée de mon Service civique est de 10 mois. Et puis, je suis parfois amenée à dépasser mes limites.

La tête ailleurs c’est un dépassement de soi !

 

Après 5 mois passés à La tête ailleurs, quel bilan dresses-tu ?

Dès les premiers jours, j’ai été plongée au cœur de Saint-Denis avec la préparation du festival « Au cœur de la ville » que La tête ailleurs organise tous les ans au mois de juin. 

Ce fut une manière pour moi de découvrir la ville tout en me l’appropriant et tout ça en quelques jours.

Mais ce service civique, c’est aussi des rencontres enrichissantes avec des associations, des artistes, et des auteurs du 93.

Très vite, Luna nous a donné une place à part entière, faisant de nous de véritables membres de La tête ailleurs.


nouveauté !

 

Découvrez le livre-photo

 

Salade de racines

d'Yvan Loiseau

 

Un road trip dans le 93

à la rencontre des habitants

 

sorti en septembre 2019


ATELIERS

 

 

Ateliers de sonorisation de l'album jeunesse 

 

Le petit pêcheur et le squelette

 

avec Anne-Sophie Lepicard

 

dans les médiathèques de Plaine commune

pendant les vacances de la Toussaint

 

En savoir plus


une maison d'édition écolo

La tête ailleurs se mobilise pour l'écologie :

en imprimant ses livres en France,

en participant à des actions en faveur de l'écologie

en éditant des livres sensibilisant les jeunes et les moins jeunes au respect de l'environnement


 

La tête ailleurs

est fière d'être lauréate

de l'Appel à agir IN Seine-Saint-Denis

dans la catégorie "Cultures urbaines"

pour son projet de promotion des artistes du livre du 93 !